Ken Rockwell

Petite mise au point sur le site photo KenRockwell.com

Difficile de passer à coté de Ken Rockwell sur le web, même pour un site US comme le sien. Surtout, si vous débutez en photographie, et que vous tapez des mots-clés sur Google comme “test canon 6d”, ou tout autre produit récemment sorti, et que vous n’êtes pas fâché avec la langue de Shakespeare.

J’avoue avoir moi-même souvent consulté son site pour des revues d’objectifs un peu plus rares (Ai-S, Ai de chez Nikon par exemple), ou tout simplement par curiosité pour du matériel très récent. Je peux même affirmer que Ken Rockwell possède une connaissance assez poussée dans le domaine technique. Et pourtant, il y a un problème…

Après avoir consulté plusieurs articles sur son site depuis plus d’un an, je me dois de dire, que tout n’est pas or qui brille. Ce qui me dérange le plus chez Ken Rockwell, c’est sa faculté de dire tout et son contraire à travers le temps et à travers son site. Il est vrai que son style est assez acéré, et que ses avis personnels sont assez percutants, dans le genre “Je n’ai que faire de Canon, car je ne suis payé par aucun des fabriquants, et je ne touche aucune rémunération pour mes revues, mais tel produit est absolument inutile, car nul”. C’est un peu le Jean-Pierre Coffe de la photo.
Je n’ai aucun problème avec les avis tranchés, je n’ai pas de problème non plus avec Ken Rockwell qui base ses avis sur son expérience personnelle plus que sur des faits, mais j’ai un problème, lorsque cet avis change de 180°, et qu’il raconte tout et son contraire à 6 mois d’intervalle.

Exemple : 8 Novembre 2012 (Un parmi d’autres)

Nikon annonce la futur sortie du Nikon D5200 qui doit remplacer le Nikon D5100. Tout le monde est d’accord à ce moment, y compris moi-même, qu’à la vue des spécifications annoncées, ce nouvel ne présente guère plus d’intérêt que le prédécesseur ou le plus récent D3200, y compris Ken Rockwell. Je cite ses propres mots :
“Essentiellement le même que le Nikon D5100 avec le capteur du D3200 et l’Autofocus du D7000. Boooo, Il est tellement ennuyeux que même Nikon USA ne s’est pas encore donné la peine de l’annoncer sur son site”. Ça a le mérite d’être clair et tranché. (J’ai obtenu cet ancien screenshot grâce à Waybackmachine.

Là où cela se gâte, c’est quand il commence à écrire la première revue de cet appareil, alors que personne, y compris lui-même n’a encore mis la main dessus, tout en entretenant la confusion, et subitement, l’appareil devient ce qui se fait de mieux !?!

Nikon D5200 Review

Ken Rockwell va même jusqu’à jouer délicatement avec les droits d’auteur. On remarque sur cet exemple, que toutes les photos sont estampillées Ken Rockwell.com même les photos officielles des press-books Nikon. Après avoir réellement mis la main sur l’appareil en février 2013, il y rajoute SES photos avec SON copyright estampillé (c)KenRockwell, tout en gardant les précédentes officielles estampillées KenRockwell.com. Pour quelqu’un ayant des idées bien arrêtées sur les droits d’auteur, je trouve sa combine bien malicieuse, et bien sûr trompeuse.

Et là où il devient carrément ridicule, c’est carrément sur sa page d’accueil. Je n’y avais pas prêté attention, mais un autre blogueur (Anthony Hereld) s’est attardé sur la photo de la page d’accueil :

ken rockwell

Ken Rockwell décrit cet appareil comme étant une rareté de Nikon, un prototype Nikon F100 pour gaucher, que Nikon Japan lui aurait gracieusement prêté pour effectuer des tests en 1998, et bien évidemment, Nikon accepte de le lui prêter indéfiniment.
Problème : Je ne sais pas si Nikon a réellement un jour flirté avec l’idée d’un appareil pour gaucher, et je ne sais pas s’il s’agissait du F100, comment le saurais-je ? Mais ce que je sais, c’est que cette photo est un montage ! Ce F100 “gaucher” monté avec un Nikkor AF-I 400mm, et une photo “miroir”. Car en agrandissant l’image, on voit nettement, que l’inscription sur l’objectif est en miroir ! Et comme l’autre blogeur l’a souligné, sur une photo suivante, on voit Ken Rockwell portant sa montre sur le bras droit, avec le cadran à l’envers, rendant la lecture de l’heure tout simplement impossible ! Comme quoi, il a dû s’embrouiller les pinceaux lors du montage Photoshop. Je précise à toute bonne fin, que sur toutes les autres photos où Ken Rockwell apparait, il porte toujours sa montre à la main gauche, évidemment ! Je vous vois d’ici : “Mais pourquoi ? Qu’est-ce que cela peut lui apporter de raconter des âneries ?”…Mystère….

Pour finir, je vous laisse apprécier cette dernière affirmation : Toujours sur sa page “About“, il parle de son astuce pour améliorer le grip de son Nikon F100, en y montant de la peau d’un phallus d’éléphant de savane, “connue” pour son excellent grip (Si, si, vous avez bien lu).
Je résume : un Nikon F100 de “gaucher” customisé avec de la “peau de phallus d’éléphant” !?! – Je me demande réellement, ce qui lui est passé par la tête à ce moment là. C’est tellement inouïe que je vous donne le texte original :

“I even had a veterinarian friend in Africa who specializes in elephant care send me some phallus hide from the Loxodonta Africana (known for its flexibility and grip when wet) which I then had a local taxidermist apply to my camera in place of the original rubber. It took a lot of paperwork with the U.S. Dept. of Fish and Game but at least it doesn’t peel off on my D1H as the rubber does

Comment après cela, peut-on encore lui donner le moindre crédit ? Et pourquoi, sur un site dédié à la photo, faire une page racoleuse avec le titre : “Comment se payer n’importe quoi” et “Comment se faire des millions sur eBay” ? On croirait être en face de ces fenêtres “pop-up” qui vous promettent de devenir millionnaire en glandant chez soi !?!

Ce qui est déconcertant, c’est qu’il présente bien de bonnes connaissances techniques, apparemment, et même souvent d’assez bons petits tuyaux, mais ses avis vont et viennent au gré de ses nécessités en référencement pour booster son trafic naturel, et ainsi, monétiser son site grâce une multitude de liens externes vers des marchands (Et à mon avis, il doit très bien en vivre). Rien de mal à cela en soit, mais si vous cherchez un avis objectif qui ne fluctuera pas, passez votre chemin. En somme, quelque soit le produit dont vous cherchez un avis chez lui, tôt ou tard, Ken Rockwell dira qu’il est génial, car ce sera surtout génial pour son trafic, et donc, son portefeuille.

Le drame, c’est que j’ai réfléchi à deux fois avant d’écrire cet article, car il y a fort à parier que mon article étoffé de liens, pour étayer mes affirmations,  améliorera encore un peu son trafic naturel, et donc sa monétisation, tout le contraire du but de départ.

A bon entendeur.

Sources :