FX DX Difference entre boitier et objectif

4 possibilités, 4 manières de se perdre, 4 sources de maux-de-tête. Une fois pour toute, voici une seule bonne réponse.

FX DX difference

Photoexposition.fr

Les appareils photo numérique (APN) se divisent actuellement en 2 grandes catégories (Il existe bien évidemment d’autres formats, mais beaucoup plus marginaux, comme le Micro 4/3 par exemple). Une première catégorie utilisant un capteur au plein format 24 x 36, ou FX, (Format hérité de l’époque des appareils argentiques, également appelé le 35mm, traditionnellement la largeur du film utilisé), une autre catégorie utilisant un capteur réduit au format 16 x 24 très souvent appelé APS-C ou APS-H (ou DX). Le facteur taille entre les deux est de l’ordre de 1,5 (Avec quelques différences entre les marques : 1,6 chez Canon, 1,7 chez Sigma et 1,53 et 1,54 chez Pentax). Mais comment se comportent donc les différents objectifs avec les différents boitiers ? Faut-il racheter tout le matériel dès que l’on change de format ? Et comment se comportent les focales ? Comment y voir clair ?

FX DX difference

Comme les deux termes l’expliquent par eux-mêmes, 24 x 36mm et 16 x 24mm, nous sommes en face de deux capteurs de tailles différentes. Donc, il est tout à fait logique, que le premier puisse capter une image plus grande que le second, comme le montre le graphique ci-dessus. Le premier étant 1,5 fois plus grand (Cas chez Nikon)

En pratique :

Rien de tel que de faire des essais avec le simulateur d’objectifs Nikon, avec lequel vous pourrez faire toutes les combinaisons possibles,  comme si vous faisiez les essais vous-mêmes en réel.

J’ai opté pour un objectif 50mm, car c’est le plus parlant.

fx sur fx

Image 1 : 50mm FX sur Boitier FX

fx sur dx

Image 2 : 50mm FX sur Boitier DX

 

 

 

 

 

Sur l’image 1, que l’on regarde devant soi ou à travers le viseur, voilà ce que l’on voit sur l’écran LCD. Sur l’image 2, on a placé l’objectif 50mm sur un boitier DX. Le grossissement est flagrant : x 1,5. C’est comme si on avait placé un 75mm sur le FX.

dx sur fx

Image 3 : 35mm DX sur Boitier FX

dx sur dx

Image 4 : 35mm DX sur Boitier DX

 

 

 

 

 

Enfin, avec un objectif « DX », qu’il soit monté sur un boitier FX ou DX, image 3 & image 4 (à condition que le constructeur le permette, comme chez Nikon par exemple), il n’y a pas de différence. J’ai choisi volontairement un objectif Nikon AF-S DX 35mm pour ce rapprocher visuellement du grand frère Nikon AF-D 50mm.

La seule chose que l’on peut retenir, par rapport aux 2 clichés de départ, c’est que pour avoir l’angle de champ d’un objectif FX, il faut prendre une focale en DX 1,5 fois moins grande.

Conclusion :

Pour ceux qui photographient au format DX et qui voudraient un jour passer sur du plein format FX, je déconseille de trop investir dans des objectifs DX. Soit vous serez complètement bloqués par votre constructeur, soit le fait d’utiliser un objectif DX sur FX ne vous apportera rien de plus, qu’un format DX (Avec de la définition en moins !).
Alors pourquoi changer de boitier ? J’imagine que Nikon a intégré la fonction DX dans ces boitiers FX afin de ne pas perdre sa clientèle en cas de changement de format. Quitte à tout racheter, il est vrai qu’un consommateur du monde DX pourrait se poser la question d’un changement de marque, de Nikon vers Canon par exemple.

Le format DX n’a de sens, que si vous comptez y rester.