Nikon 35mm f/1.8G ED

Objectif fixe Grand-angle modéré

Nikon AF-S 35mm f/1.8G - Photoexposition.fr

Nikon AF-S 35mm f/1.8G – Photoexposition.fr

ajouter au panier V3

Les objectifs fixes de 35mm font partie de l’arsenal des photojournalistes depuis plusieurs décennies. Ainsi, Nikon en propose depuis 1959 en monture F, Non-Ai, AI, AI-S, AF et AF-S en f/2.8, f/2, f/1.8 et même f/1.4. Aujourd’hui, nous nous pencherons sur la version moderne la plus abordable, à savoir le Nikon AF-S 35mm f/1.8G, sorti en 2014, fabriqué en Chine et dont les numéros de séries actuels se situent entre 204190 – 208299.
Pourquoi un tel engouement depuis plus de 50ans ? Même si la focale 50mm (également très appréciée) est réputée pour donner le champ de vision le plus proche de l’œil humain, c’est bien la 35mm qui vous permet le plus de liberté en extérieur en étendant le champ de vision juste ce qu’il faut dans le domaine du grand-angle, sans donner distorsion visible.


I. Compatibilité
II. Spécificités 
III. Prix
IV. Performances (MAP Flare Vignettage Distorsion Bokeh Piqué Ergonomie DxO)
V. Avis de Photoexposition.fr

I. Compatibilité : 

Comme tout les objectifs de Nikon depuis 1959, ce Nikon 35mm AF-S est doté d’une monture F. Ceci dit, il ne possède pas de bague de diaphragme ni d’ergot de couplage, ce qui limitera l’utilisation sur les vieux boitiers argentiques (Seuls les Nikon F5 et F6 s’y prêtent bien). Cette petite limitation mise à part, le Nikon AF-S 35mm 1.8 s’adaptera parfaitement sur tous les boitiers numériques Nikon, plein-format (FX) comme APS-C (DX), pleinement fonctionnel en autofocus, étant donné qu’il est motorisé.
Il fonctionnera parfaitement sur un boitier APS-C (Nikon D90, D3300, D5300, D7200 etc), mais je vous conseille plutôt d’acheter la version Nikon 35mm DX qui est simplement 2,5 fois moins chère (sauf si vous comptez un jour passer sur un boitier FX).

II. Spécificités : 

  • Éléments : 11
  • Groupes : 8
  • Angle de vision horizontal : 63°
  • Nombre de lamelles du diaphragme : 7
  • Ouverture maximale : f/1.8
  • Ouverture minimale : f/16
  • Stabilisation : NON
  • Distance minimale de mise au point : 0,25m
  • Ratio de reproduction : x 0,24
  • Poids : 305g
  • Diamètre x longueur : 72 x 71,5mm
  • Diamètre pour filtre : 58mm
  • Échelle des rapports de reproduction : Non
  • Échelle de profondeur de champ : Très réduite
  • Fenêtre d’échelle des distances : Oui
  • Repère de mise au point en infrarouge : Non
  • Bague d’ouverture de diaphragme : Non

III. Prix : 

Sachant qu’un Nikon AF-S 50mm f/1.8 se trouve sous la barre des 200 euros, pour  le Nikon 35mm 1.8, il faudra tout de même délester votre portefeuille, à ce jour, de 480 euros. Traditionnellement, les 35mm ont toujours été plus cher que les 50mm, mais c’est tout de même un peu rageant, sachant que la version pour les APS-C, le Nikon 35mm f/1.8G DX se vend 300 euros de moins. Un vendeur vous dira, que le Nikon 35mm 1.8 a 3 lentilles supplémentaires, dont une en traitement ED. Soit…

IV. Performances : 

Mise au point (MAP) : 

La mise au point est excellente, aussi précise qu’un tir balistique. Une qualité qui manque apparemment cruellement au concurrent de chez Sigma. La vitesse autofocus du Nikon 35mm 1.8 est rapide, sans pour autant égaler celles des objectifs Canon, mais tellement plus précise.

Flare (Reflet): 

N’ayant pas encore eu la chance de pouvoir profiter d’un beau soleil en cette période de l’année, nous ne pouvons baser notre jugement que sur les épreuves trouvées sur the-digital-picture.com. En substance, retenez que le flare est bien maitrisé, ce qui n’est pas vraiment une surprise avec les objectifs modernes, notamment les AF-S.

Vignettage : 

Existe-t-il un objectif qui ne fasse aucun vignettage ? Il ne semblerait pas. Le Nikon 35mm 1.8 AF-S en fait également un peu à pleine ouverture f/1.8. The-digital-picture l’estime à 2IL de moins dans les coins à pleine ouverture. Puis, l’effet se réduit rapidement dès f/2.8 pour devenir presque imperceptible à f/4. Toujours est-il que le grand frère Nikon 35mm f/1.4 fait moins bien. Étonnant, non ? Ceci explique, en partie, pourquoi le vaisseau amiral à 1800 euros n’arrive pas à se détacher de notre version à 480 euros lors du score final, et se paye le luxe de larguer le Sigma 35mm ART.

Distorsion : 

the-digital-picture.com

the-digital-picture.com

Le Nikon 35mm 1.8 dans sa version FX a une légère distorsion. Nous avons comparé avec la version Nikon AF-D en f/2 et avec la version Nikon AF-S en f/1.4 : Tous les trois ont un peu de distorsion. Le f/1.4 semble avoir une géom