Nikon 24-70 AF-S f/2.8 ED

Nikon 24-70 AF-S f/2.8 ED2017-09-30T12:52:22+00:00

ajouter au panier V3

Nikon AF-S 24-70 mm f/2.8

Zoom Standard

 

En 2007, Nikon a sorti ce zoom à grande ouverture qui fait encore date à ce jour. C’est dire la qualité de cet objectif. Très préconisé par la photographes pro en studio, il fait également parti du sac des nomades, pourvu que le poids ne vous fasse pas peur. Car c’est le prix de la fabrication japonaise de ce Nikon 24-70 f/2.8, sans compter son prix d’achat qui en fera réfléchir plus d’un.


I. Compatibilité
II. Spécificités 
III. Prix
IV. Performances (MAP Flare Vignettage Distorsion Bokeh Piqué Ergonomie DxO)
V. Avis de Photoexposition.fr

I. Compatibilité : 

Le Nikon 24-70 f/2.8 est estampillé AF-S, il fait donc partie de la dernière génération d’objectifs la plus évoluée à ce jour. Il s’adaptera donc sans problème sur tous les boitiers numériques Nikon, boitier au capteur 24 x 36, comme au capteur APS-C. Côté boitiers argentiques, vous n’aurez aucun souci si vous avez un Nikon F6 ou Nikon F5. Au-delà, sachant que cet objectif ne possède pas de bague de diaphragme il vaudra mieux consulter un tableau de compatibilité.

Boitiers Autofocus P S A M
Reflex numériques Nikon (Format Nikon DX / FX) O O O O O
F6, F5, F100, série F80, série F75, série F65 O O O O O
Pronea 600i, Pronea S* O O O O O
Série F4, F90X, série F90, série F70 O O O X X
Série F60, série F55, série F50, série F-401x, F-401s, F-401 X X O O O
F-801s, F-801, F-601m X X O O O
F3AF, F-601, F-501, appareils MF Nikon sauf F-601m X X X X X

 

II. Spécificités : 

(c) Nikon USA

(c) Nikon USA

 

  • Éléments : 15
  • Groupes : 11
  • Angle de vision horizontal : 84° – 34°20′ (monté sur un boitier DX : 61° – 22°50′)
  • Nombre de lamelles du diaphragme : 9
  • Ouverture maximale : f/2.8
  • Ouverture minimale : f/22
  • Stabilisation : Non
  • Distance minimale de mise au point : 0,38m
  • Ratio de reproduction : x 0,27
  • Poids : 900g
  • Diamètre x longueur : 83 x 133 mm
  • Diamètre pour filtre : 77g
  • Échelle des rapports de reproduction : Non
  • Échelle de profondeur de champ : Non
  • Fenêtre d’échelle des distances : Oui
  • Repère de mise au point en infrarouge : Non
  • Bague d’ouverture de diaphragme : Non
  • Modes de mise au point : M/A

III. Prix : 

Nous avons affaire à un zoom de classe PRO à ouverture constante f/2.8 à la finition et aux mécaniques exemplaires. Tout comme son grand frère le Nikon AF-S 70-200mm f/2.8 VRII, il va falloir piocher profondément dans la tirelire. Comptez autour de 1 500 euros. Si ce prix vous effraye, vous pouvez toujours vous reporter sur le  Nikon AF-S 24-85mm f/3,5-4,5 VR trois fois moins cher et presque deux fois plus léger.

IV. Performances : 

Mise au point (MAP) : 

Sans surprise, la mise au point est très précise et ce, quelque soit votre boitier.

Flare (Reflet): 

Très bonne maitrise des reflets grâce essentiellement au traitement Nanocrital, tout comme les aberrations chromatiques qui sont fortement limitées.

(c) The Digital Picture @ 24mm

(c) The Digital Picture @ 24mm

Vignettage : 

Extrêmement faible à 24mm et f/2,8, même plus faible que certains objectifs fixes comme le Nikon 24mm AF-D par exemple, vignettage qui disparait en montant d’1IL à f/4.

(c) The Digital Picture

(c) The Digital Picture

Distorsion : 

La distorsion est évidemment plus prononcée sur le zoom Nikon 24-70 que sur une focale fixe 24mm. À 35mm le Nikon 24-70 se comporte mieux qu’une focale fixe à 35mm, puis à 50mm le Nikon 24-70 montre à nouveaux quelques faiblesses. A noter, que c’est tout à fait normal pour un zoom de cette gamme de focale. Toutefois, la distorsion est de moins en moins en problème, quelque soit l’objectif, sachant que les reflex sont tout à fait à même de la corriger fortement en mode JPEG, et mieux encore, un logiciel comme Lightroom ou DxO Optics parviennent à le réduire totalement à partir du fichier RAW en post-traitement.

Bokeh : 

Les cercles émis par les sources de lumières ont des pourtours un peu trop exagérés.

Piqué : 

C’est certainement la qualité première de cet objectif.
À 24mm il est redoutable de piqué sur l’ensemble de l’image, alors que les autres 24mm de chez Nikon sont certes plus softs en dehors du centre, mais exempts de la moindre aberration chromatique.
À 35mm, le Nikon 24-70 est supérieur à l’ancien Nikon 35mm f/2 AF-D, mais inférieur au récent Nikon AF-S 35mm f/1,4 (A ce prix là, heureusement !)
À 50mm, ce sont définitivement l’ensemble des focales fixes en 50mm qui prennent l’avantage.

Ergonomie : 

Absolument fantastique. Je pense qu’il n’est guère possible de faire mieux. Le bouton M/A de l’autofocus est judicieusement placé, la bague de mise au point du Nikon 24-70 est juste en rêve. Ni trop dure, ni trop relâchée, sans le moindre accro ni à-coups, très facile en prendre en main lors des shoots, même en corrigeant la mise au point en mode auto. Et le moteur est aussi silencieux que le promet sa dénomination, SWM.

Verdict DxO : 

Il est clair que le Nikon 24-70 f/2.8 se situe très nettement dans la fourchette haute sur les bancs d’essai de DxO avec un score de 30 (monté sur un Nikon D800E). Même si le Tamron SP 24-70mm f/2.8 le snobe d’un petit point, le Nikon est d’une ergonomie, d’une finition et d’une qualité de fabrication (dont l’étanchéité à la poussière) qui n’a pas son pareil, ce qui laisse présager de longues années d’utilisation sans mauvaise surprise.

V. L’avis Photoexposition.fr : 

Il ne fait aucun doute, que le Nikon AF-S 24-70 mm f/2.8 est redoutable en performance et en qualité pour un zoom. C’est tout simplement le meilleur objectif zoom dans cette gamme de focale. Avec une ouverture constante de f/2.8, il pourrait presque remplacer votre grand-angle 24mm, votre 35mm et un 50mm. Mais à vrai dire, vous auriez un Nikon AF-D 24mm à f/2.8, un Nikon AF-S35mm à f/1.8, un Nikon AF-S 50mm f/1.8, tout en dépensant moins et en ayant moins à transporter. Car ce qui me dérange le plus, c’est le poids: 900g. Pas de problème dans un studio, mais en déplacement, c’est une autre affaire. Ces trois objectifs ensemble, pèsent moins que seul le Nikon 24-70 mm. C’est dire. Le seul réel avantage de ce zoom, est que vous n’avez pas à changer d’objectif pour accéder à d’autres focales.

Si vous êtes photographe de studio de métier, il y a fort à parier que vous l’avez déjà dans votre collection. Si vous êtes un photographe amateur, que vous avez la bougeotte, toujours à porter un sac photo, je ne suis pas convaincu que ce soit le meilleur choix. Je me reporterais davantage sur un objectif fixe lumineux passe-partout comme un Nikon AF-S 50mm f/1,8 voire f/1,4 beaucoup moins cher et bien plus léger, et un objectif grand-angle fixe comme le Nikon AF-D 24mm f/2.8 ou encore le zoom stabilisé Nikon AF-S 24-85mm, certes moins performant, mais qui couplé à un logiciel de correction d’objectif comme Lightroom, fera très bien l’affaire.

Ce que je trouve vraiment dommage, c’est que le Nikon 24-70 mm ne possède pas de stabilisation optique, comme par exemple le Nikon AF-S 70-200 f/2,8 VRII. On pourrait argumenter qu’il est suffisamment lumineux pour s’en passer, mais dans ce cas, autant passer sur des objectif à focale fixe encore plus lumineux.

Enfin, n’oublions que cet objectif est sorti il y a déjà 7 ans. Et comme Nikon a déjà décliné 3 objectifs majeurs très lumineux dans des versions f/4 moins chers et moins lourds et presque aussi performant, je crois que nous pouvons nous attendre dans un avenir proche, à un Nikon AF-S 24-70mm f/4 VR, donc stabilisé. et qui sera probablement 30-40% moins cher. Et là, la messe sera dite.

En résumé

Nous avons aimé :

  • La qualité et la finition jusqu’au pare-soleil
  • L’ergonomie fantastique
  • Le piqué

Nous n’avons pas aimé :

  • Le prix
  • Le poids

Pour en savoir davantage :

Comparaison Nikon 24-70mm

Comparaison de taille du Nikon 24-70 avec un 105mm, un 50mm et un 24mm

ajouter au panier V3

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.