Nikon 24-85 mm VR

Nikon 24-85 mm VR2018-02-25T11:46:54+00:00

ajouter au panier V3

Nikon 24-85 mm f/3.5 – 4.5G ED VR

Objectif Zoom Grand-Angle avec stabilisation

 

A la recherche d’un objectif zoom en grand-angle chez Nikon, se pose essentiellement une question : Opter pour le Nikkor 24-70mm f/2.8mm indéniablement excellent, mais au prix rebutant de près de 1500 euros, ou le Nikkor 24-85mm f/3.5 – 4.5G avec stabilisation à moins de 500 euros ?

Le Nikon 24-85mm VR est sorti en 2012. De construction chinoise, si votre numéro de série est entre 6000118 et 6043611 il s’agit alors d’une série dédiée au marché américain, sinon entre 2000205 et 2094743 pour le reste du monde. Quant au Nikon 24-70mm, il est sorti en 2007 dont les numéros de série sont entre 200049 et 910405.

Ce dernier, peut-il faire le poids ? Photoexposition s’est penché sur la question.


I. Compatibilité
II. Spécificités 
III. Prix
IV. Performances (MAP Flare Vignettage Distorsion Bokeh Piqué Ergonomie DxO)
V. Avis de Photoexposition.fr

I. Compatibilité : 

Comme d’habitude avec le objectifs Nikkor de la dernière génération, les AF-S, les Nikon 24-85 et Nikon 24-70 sont compatibles à la fois sur les boîtiers numériques Plein-Format 24 x 36 et les boîtiers APS-C. Sur ces derniers toutefois, il n’y a que très peu d’intérêt, car on perd alors les angles de vision d’un 24mm devenant l’équivalent d’un 36mm. Ainsi, sur un APS-C, il vaudra mieux opter pour une focale d’un zoom APS-C type 18-55mm comme par exemple le Nikon AF-S DX VR 18-55.
Concernant les boitiers 24 x 36 d’anciennes générations, les boitiers argentiques, ces objectifs n’ont que peu d’intérêt, car en l’absence d’une bague de diaphragme, vous ne pourrez shooter qu’à l’ouverture minimum, à l’exception des Nikon F6, F100, F5, N80 ou N75.

II. Spécificités : 

nikon 24-85 construction

www.nikon.fr

 

  • Éléments : 16
  • Groupes : 11
  • Angle de vision horizontal :84°-28°30′ (61°-18°50′ sur un appareil Nikon APS-C)
  • Nombre de lamelles du diaphragme : 7
  • Ouverture maximale : f/3.5 – 4.5
  • Ouverture minimale : f/22 – 29
  • Stabilisation : Oui
  • Distance minimale de mise au point : 0,38m
  • Ratio de reproduction : x 0,22
  • Poids : 465g
  • Diamètre x longueur : 78mm x 82mm (115mm totalement ouvert)
  • Diamètre pour filtre : 72mm
  • Échelle des rapports de reproduction : Non
  • Échelle de profondeur de champ : Non
  • Fenêtre d’échelle des distances : Oui
  • Repère de mise au point en infrarouge : Non
  • Bague d’ouverture de diaphragme : Non
  • Modes de mise au point : M/A – M

III. Prix : 

Le prix de ce Nikon 24-85 est probablement l’argument numéro 1 si vous vous y intéressez, car il oscille actuellement autour de 500 euros.

IV. Performances : 

Mise au point (MAP) : 

La mise au point automatique, l’autofocus, est très précise (comme d’habitude avec les objectifs Nikon) et de vitesse honorable. N’oublions pas qu’il s’agit pour le Nikon 24-85 comme pour le Nikon 24-70mm d’objectifs “Grand-angle”, qui à focale réduite, ne sont pas très sollicités dans l’Autofocus dans les focales courtes. Si vous cherchez la vitesse type “Formule 1” en grande focale, il y a des chances que vous passiez sur Canon, voire même sur des Hybrides Sony 🙂

Flare (Reflet): 

Compte tenu de ce temps misérable qui fait notre mois d’aout, nous n’avons pas pu pousser les tests au maximum avec un bon gros soleil dans un ciel dégagé. Les quelques épreuves effectuées entre deux averses, n’ont par contre pas donné le moindre signe de reflet sur le Nikon 24-85, quelque soit l’ouverture et la focale. Nous avons donc cherché une épreuve du site The Digital Picture, avec le reflet le plus présent. Et bien, nous sommes presque sortis bredouille :

nikon 24-85 reflet

The-digital-picture 24mm & f/3.5

Pour le grand frère Nikon 24-70mm, absolument rien.

Vignettage : 

Très léger vignettage pour le Nikon 24-85 à peine perceptible à f/3.5, car bien réparti, mais qui disparait dès que vous fermez le diaphragme. Le Nikon 24-70mm par contre, est légèrement meilleur, mais dans le quotidien, nous doutions que cela se remarque.

Distorsion : 

Il est impossible de faire un objectif zoom grand-angle sans distorsion. 24mm est la limite grand-angle avant d’attaquer les Fisheyes juste en-dessous. De là à espérer des lignes droites de 24mm à 70mm ou 85mm, c’est du domaine du rêve.
A 24mm, les deux objectifs ont une distorsion en barillet similaire. Toutefois, le Nikon 24-85 a une distorsion en coussinet un plus prononcée que le Nikon 24-70mm à partir de 35mm. Dans les deux cas, vous pouvez évidemment opter pour une correction électronique avec votre boitier, voire même l’éliminer totalement avec une logiciel de correction type Photoshop ou DxO ViewPoint.

Trêve de palabre, voici les épreuves du Nikon 24-85 à 24, 35, 50 et enfin 85mm, d’abord en brut de chez brut, càd en RAW:

nikon 24-85 distorsion

RAW – Sans correction de distorsion

A titre de comparaison, nous avons également pris des épreuves en JPG de manière à pouvoir y incorporer la correction de distorsion prévue dans l’appareil (Nikon D800E)

nikon 24-85 distorsion

JPEG avec correction de distorsion

On remarque au passage, que la correction de distorsion effectuée par le boitier est assez correcte, sans pour autant l’éliminer. Pour un résultat impeccable, il faudra passer par un post-traitement DxO ViewPoint.

Bokeh : 

Le rendu du flou ne nous semble pas pertinent pour un objectif zoom à vocation grand-angle, pour la simple et bonne raison, qu’à des focales très courtes (24mm, 28mm), la profondeur de champ est tellement grande, que le qualité du flou, le bokeh, n’est vraiment pas importante. Par ailleurs, si la qualité du bokeh vous importe, vous passerez votre chemin sur les Nikon 24-85 comme le Nikon 24-70 pour opter pour une focale fixe plus lumineuse (f/2 et moins) comme par exemple le Nikkor AF 135mm DC.
Mais pour les puristes, nous avons tout de même effectué une épreuve à 85mm et f/4.5, l’ouverture maximale à cette focale.

nikon 24-85 bokeh

85mm f/4.5 1/4s

Nous vous laisserons apprécier, mais le piqué nous semble moyen. Nous ne ferions donc pas de photos portrait avec ces zooms Grand-Angle, mais utiliserions plutôt une focale fixe 85mm ou 105mm.

Piqué : 

Le deuxième argument pour se décider pour le Nikon 24-85, est le fait qu’il possède une stabilisation d’image (VRII) qui vous permettra de prendre des photographies à 4 vitesses (*) en-dessous de ce que vous pourriez faire sans l’avoir avec le Nikon 24-70mm notamment.

Le piqué du Nikon 24-85 est très bon sur la partie centrale de l’image, mais devient moins tranchant sur les bords d’image. De ce point de vue là, le Nikon 24-70mm fait mieux. Voici une épreuve du Nikon 24-85mm :

nikon 24-85 piqué

nikon 24-85 piqué

Nous avons incorporé la loupe dans le coin gauche de l’image pour faire apparaitre le léger flou.

Ergonomie : 

La construction a beau être chinoise, le Nikon 24-85 est de bonne finition avec une bague de focale agréable et ferme et celle de la mise au point est précise et permet d’être utilisée même en mode autofocus. Le gros avantage des objectifs Nikon, en particulier les récents en AF-S, est qu’ils sont bien étanches à la poussière, à la différence de ce qui est souvent reproché au modèle équivalent chez Tamron. Evidemment, le Nikon 24-70mm est tout simplement irréprochable. La seule chose qui nous a étonné sur le Nikon 24-70mm, c’est qu’il a un fut télescopique comme le Nikon 24-85. Or, dans cette gamme de prix, nous sommes habitués à des zoom et des mises au point internes sans le moindre mouvement de l’objectif.

Verdict DxO : 

Les résultats au banc d’essais DxO Labs (sur un Nikon D800E) sont probablement les valeurs les plus objectives, et évidemment en faveur d’un Nikon 24-70mm avec un score de 30 par rapport au Nikon 24-85 VR qui hérite d’un 24. La différence de score s’explique en particulier par une meilleur piqué et moins d‘aberrations chromatiques, la distorsion et le vignettage étant sensiblement identique.

V. L’avis Photoexposition.fr : 

Alors, que choisir entre le Nikon 24-85 et le Nikon 24-70 f/2.8 ?
Le Nikon 24-85 a 4 arguments de force en sa faveur :

  • Le prix, car trois fois moins cher que le Nikon 24-70mm
  • Le poids presque deux fois plus léger que le Nikon 24-70mm
  • La taille réduite
  • La stabilisation d’image VRII

De tout évidence, tout dépend de vos besoins. Si vous dépendez de la photographie pour gagner votre vie, vous choisirez le meilleur outil (6 points de plus aux tests DxO), c.à.d le Nikon 24-70, dont la taille et le poids ne vous effrayera pas plus qu’un Nikon 70-200mm f/2.8 par exemple, car vous posséderez déjà le moyen de transport adéquat avec un bon gros ThinkTank  Airport à roulettes et vous ne serez pas à celui-là près.
A l’inverse, si vous êtes un amateur et/ou un passionné vous préférerez un objectif zoom plus adapté au quotidien, ce qu’est le Nikon 24-85 sans aucun doute, tout en vous délivrant une qualité photo bien au-delà de la moyenne.
N’oublions pas qu’il s’agit d’un zoom, dans les deux cas, avec pour but de vous simplifier la photographie sur une plage de focale assez grande. Que vous soyez PRO ou Amateur, si vous êtes vraiment à la recherche de la meilleure qualité photo, vous ne vous encombrerez même pas d’un Zoom, mais chercherez une focale fixe, toujours supérieure à une focale zoom similaire.
A notre avis, sachant que Nikon a renouvelé sa gamme d’objectif avec des zooms f/4 de bonne qualité (Nikon 70-200mm, Nikon 24-120mm et Nikon 16-35mm) nous ne serions pas surpris si Nikon nous gratifiait dans l’avenir d’un Nikon 24-70mm f/4 VR moins lourd et moins cher, ce qui pourrait constituer le meilleur des mondes entre le Nikon 24-85 VR et le Nikon 24-70 f/2.8.

En résumé

Nous avons aimé :

  • Le prix
  • Le faible poids
  • La taille
  • La stabilisation d’image
  • La construction et l’étanchéité aux poussières

Nous n’avons pas aimé :

  • La distorsion

Pour en savoir davantage :

  • * Basé sur la norme CIPA. Cette valeur est obtenue avec : objectifs compatibles avec le format FX fixés à un reflex numérique au format FX ou objectifs au format DX fixés sur un reflex numérique au format DX, et à condition que les objectifs soient réglés en position téléobjectif maximal.

ajouter au panier V3

2 Comments

  1. […] Dans la gamme des Zooms Grand-Angle chez Nikon, deux modèles sont face à face. Le Nikon 24-85 et le Nikon 24-70mm. Le Nikon 24-85mm fait-il le poids ?  […]

  2. […] Découvrez le test complet du Nikon 24-85mm […]

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.