Ventes d’appareils photos numériques en 2020

Aperçu de la production d’APN 2020

Le marché mondial de la photo vient enfin de révéler les chiffres pour 2020. Nous pouvons enfin dresser un panorama  du marché, et observer l’impact de la crise du Covid-19. (Les chiffres statistiques photo mentionnés ci-après sont ceux de la CIPA*).

1. Infographie de la photo selon la production d’appareils photos numériques pour l’année 2020.

Après que le marché des appareils photo ait connu un semblant de stabilité en 2018, avec des ventes tout juste en-dessous de 20.000.000 unités, voilà que depuis 2 ans, le marché s’effondre encore davantage. C’est bien simple, la production d’APN a tout simplement enregistré un record de baisse de 41,2% pour la période 2019/2020. La crise du Covid-19 et les différentes mesures globales ont probablement encore amplifié un marché déjà très fragilisé.

La production de boitiers photo numériques s’élève à  8.736.760 unités pour 2020. Il faut revenir avant l’année 2000 pour retrouver un tel niveau, c’est dire. A titre de comparaison, sachez que la meilleure année a été 2010 avec 121.766.943 unités, càd une baisse de 92,8% entre 2010 et 2020. Le graphique ci-après, est d’ailleurs assez éloquent.

L’apparition des appareils photos dits “hybrides” en 2003 n’y fait rien. Après une progression régulière et stable pendant 10ans, voici que celle-ci a également bien entamé sa baisse qui se confirme depuis 2015.

objectifs photo 2020

2. Focus sur le marché des objectifs photo 2020.

Le marché des objectifs photo révèle également une courbe en cloche, bien qu’avec 2 ans de décalage par rapport aux boitiers numériques. Toujours est-il que le constat est tout aussi alarmant. 2019/2020 montre une baisse de production de 35,9%, alors même que les fabricants historiques (Nikon et Canon) ont commencé à opérer la transition du boitier reflex vers le boitier hybride, et en accompagnant cette mutation avec une nouvelle gamme d’objectifs qui en découle. Même si la production 2020 avec 8.890.911 unités est moins éloignée du pic de 2012 avec 31.105.252 unités, la baisse est tout de même de 71,1%.

 

marche objectifs photo 2020

3. L’avis de Photoexposition.fr

Comment expliquer une telle bérézina ?

Au départ, le marché de la photo numérique dans les années 2000 était comparable à celui des téléphones portables. Chaque nouvelle année, apporta son lot d’innovations technologiques et de dépassement des performances (Meilleure définition du capteur, stabilisation accrue, vitesse d’obturation, montée en ISO, ergonomie, facilité d’utilisation etc). Ceci pouvait justifier un taux de renouvellement du matériel assez rapide et régulier des acheteurs. Mais tout cela tendait vers une limite, en particulier pour le consommateur lambda. Ajoutez à cela, la fusion de la photo de qualité et du smartphone avec l’apparition de l‘iPhone 4 en 2010, et vous avez tout simplement la nouvelle feuille de route technologique qui s’est dessinée.

Il n’y a guère que Leica qui a su reconnaître la tendance, et qui s’est associé, très tôt, avec de grands fabricants de smartphones en leur fournissant des optiques de qualité et son savoir-faire, pour satisfaire le nouveau marché grand-public de la photo et au passage, tout en maintenant son segment très haut-gamme historique.

A mon sens, l’avenir de Canon, Nikon et consorts au niveau du grand public, se limitera dorénavant au marché des professionnels de la photo. Le grand public s’étant définitivement tourné vers les smartphones. Il y a toutefois encore des opportunités à saisir à mon avis, comme par exemple, le traitement de la photo (C’est étonnant qu’il n’y ait aucun fabricant historique qui puisse rivaliser avec Adobe dans ce domaine) ou le post-traitement de la vidéo à l’heure ou presque tout le monde se voit en tant que propre metteur-en-scène sur Instagram.

L’avenir nous en dira bientôt davantage, très certainement.

4. Sources :