Nikon 105 Macro

Nikon 105 Macro2018-02-25T11:36:14+00:00

ajouter au panier V3

Test 105 macro Nikon Macro f/2.8 G IF-ED Micro AF- SVR

Objectif pour Macro Photographie stabilisé

Techniquement, Comme nous l’avons déjà souvent évoqué, les objectifs les plus performants sont les objectifs à focale fixe. Il en va donc de même pour ce Nikon 105 Macro stabilisé. Sachez, que les objectifs Macro sont toujours labellisés “Micro” chez Nikon. Nikon a déjà développé et mis à jour pas moins de 18 versions depuis 1970. Cette dernière mouture, le Nikon 105 Macro SVR est sorti en février 2006. La première version (Février 2006-2009) a été fabriquée au Japon (Numéro séries 200984-391790), mais les plus récentes (depuis 2010) sont fabriquées en Chine (2000036-2073543) et (6000167-6032758) pour les versions destinées au marché américain. Mise à part cette version AF-S stabilisée, Nikon a également fabriqué dans le passé un objectif macro à focale variable, le Nikkor AF-D 70-180mm et surtout le mythique Nikkor AF-D 200mm, encore très prisé dans le milieu professionnel.

I. Compatibilité :

Comme tous les objectifs AF-S, ce Nikon 105 Macro est doté d’un servo-moteur permettant l’Autofocus même sur les boîtiers n’en disposant pas. En somme, pas de problème avec n’importe quel boitier  depuis 1996. Toutefois, cet objectif, comme la plupart des AF-S, ne possède pas de bague pour l’ouverture. Ainsi, il est quasiment inutilisable avec les anciens boîtiers avant 1996. En fait, pas de problème pour les Nikon F6, F5, F100, la série F80, la série F75 et la série F65. Avec un Nikon Pronea 600i et Pronea S vous perdez la stabilisation mais gardez encore l’Autofocus, et pour tout le reste, ni VR, ni Autofocus, et quelques limitations dans la mesure de l’exposition suivant les modèles.
En ce qui concerne les boitiers APS-C, pas de souci, compatibilité totale avec un angle resserré à 15° et donc, une macro plus grande.

II. Spécificités :

nikon 105 macro

  • Éléments : 14
  • Groupes : 12
  • Angle de vision : 23°20′ (15° au format Nikon DX)
  • Nombre de lamelles du diaphragme : 9
  • Ouverture maximale : f/2.8
  • Ouverture minimale : f/32
  • Stabilisation : Oui type VRII (Permettrait de descendre de 4IL)
  • Distance minimale de mise au point : 0,314m
  • Ratio de reproduction : 1:1 (c’est tout l’intérêt d’un objectif macro)
  • Poids : 720g
  • Diamètre x longueur : 83mm x 116mm
  • Diamètre pour filtre : 62mm
  • Échelle des rapports de reproduction : Oui, et d’ailleurs très utile !!
  • Échelle de profondeur de champ : Oui, mais franchement ridicule, avec 2 points très rapprochés pour f/32
  • Fenêtre d’échelle des distances : OUI
  • Repère de mise au point en infrarouge : NON
  • Bague d’ouverture de diaphragme : NON
  • Modes de mise au point : M/A (Autofocus à priorité manuelle) et M (mise au point manuelle).

III. Prix :

Pour acquérir ce Nikon 105 Macro, il faudra compter autour des 1000 euros dans un magasin Nikon, et autour des 700 euros sur le net. Actuellement, au 10/03/2014 Amazon.fr le propose à 703,17 euros. A mon sens, pour un objectif dédié à la macro, qui est également un téléobjectif performant, stabilisé, que vous pourrez aussi utiliser pour du portrait, le Nikon 105 macro, est, à nos yeux, une bonne affaire dans la durée. Si vous cherchez un nikon 105mm occasion, sachez que vous débourserez tout de même autour des 600 euros. Cela prouve, qu’il perd peu à la revente.

IV. Performances :

Mise au point (MAP) :

La précision de la mise au point, est toujours au rendez-vous même avec ce Nikon 105 Macro, mais il semble même, que l’Autofocus soit aussi particulièrement rapide. Nous serions même tentés de dire, que c’est un des plus rapides de la gamme Nikkor. En mode macro, la vitesse a même de quoi vous surprendre, au point d’en perdre la cible lors des va-et-viens dans les situations à fort contraste.
Comme tous les objectifs de la gamme AF-S, celui-ci permet de réajuster la mise au point, même en mode automatique (A/M) sans risquer d’endommager l’objectif. Et dans le cas d’un objectif macro, c’est extrêmement utile lors des réajustements en photographies rapprochées, où la profondeur de champ est souvent très limitée.
Enfin, c’est un objectif classé IF, donc muni d’une mise au point interne, ce qui ne cause aucun déplacement externe de la construction, et évite ainsi l’effet “pompe” et l’aspiration de poussière à l’intérieur de l’objectif.

Flare (Reflet):

Le avis sont étrangement partagés. Pour ma part, je ne vois pour ainsi dire presque pas de reflets, même en forçant avec des gros contrastes comme ci-dessous

flare nikon 105 macro

Vignettage :

vignettage nikon 105 macro

@ f/2.8 – The Digital Picture

Léger vignettage (Fall-Off) à pleine ouverture (f/2.8) qui disparaît presque, dès que le augmente d’1IL, car imperceptible à l’œil humain. Si en plus, le Nikon 105 macro était monté sur un boitier APS-C, vous ne verriez plus rien.

Distorsion :

Impossible d’en voir à l’œil nu. Techniquement parlé, sur un banc d’essai comme chez DxO, il y a une distorsion de 0,2%, mais à ce niveau de performance, cela ne mérite même pas de s’attarder dessus.

Bokeh :

Le bokeh, donc la qualité du flou, est considéré comme très bon, en particulier pour un objectif macro, dont ce n’est pas généralement la spécialité. Le fait que le diaphragme soit constitué de 9 lamelles, lui confère de beaux cercles dans les flous, parfaitement ronds. Regardez par vous-mêmes. On dirait du coton jaune.

bokeh nikon 105 macro

Piqué :

Très bon, et en tout point supérieur à son grand frère le Nikon 200mm Macro, et cela sur toute l’image. Evidemment, sa meilleure performance, comme pour la plupart des objectifs, est à f/8-f/11. Si l’on fait la moyenne de ses performances globales, distorsion, vignettage, piqué et surtout, aberrations chromatiques (fortement réduites grâce à la présence de verres traités ED), comme mesuré chez DxO Mark, ce Nikon 105 Macro, sur un même boitier, comme notre Nikon D600, atteint un score de 32 au lieu des 25 avec le Nikon 200mm Macro.

Rien ne vaut un exemple avec un coup de loupe sur de la végétation :

details nikon 105 macro

Ergonomie :

Le Nikon 105 Macro n’est pas trop lourd pour un 105mm avec ses 750g, mais reste étonnement plus lourd que le tank Nikon 105mm DC. Cela tient au fait, que le Nikon 105 Macro dispose d’un servo-moteur en plus (augmentant également les dimensions), mais surtout, possède 14 lentilles au lieu des 6 pour le roi du portrait. Mais cela reste toujours acceptable, et toujours plus confortable à porter qu’un zoom à 1,5kg.
La bague de mise au point est large, et répond sans à-coups.

Verdict DxO :

Verdict Dxo nikon 105 macro

DxO Mark 105mm et +

Avec plus de 6600 combinaisons boitiers/objectifs à ce jour, DxO Labs, a certainement constitué une des plus grandes bases de données technique, et a le mérite, n’en déplaisent à certains de ses détracteurs, d’être un outil de comparaison fiable, étant donné que les critères de tests sont constamment les mêmes. Et lorsque l’on extrait tous les objectifs à partir de la focale 100mm, le Nikon 105 Macro se classe tout simplement parmi les 5 premiers.

V. L’avis Photoexposition.fr :

Si on s’en tient au rapport qualité/prix, alors le Nikon 105 Macro est une affaire. Qualitativement, il joue dans la cour des grands au même titre qu’un Nikon 70-200mm SVR, tout en étant plus performant sur le papier. Le seul hic, est qu’il ne zoom pas. Eh oui, il faudra bouger ses fesses.
Il est toutefois au moins aussi pratique. Tout d’abord, c’est un excellent objectif Macro, qui est sa fonction première, mais il saura aussi être un compagnon fidèle en tant que téléobjectif de qualité, aussi à l’aise dans le paysage, qu’en mode portrait. En ce qui nous concerne, sa plus grande qualité, c’est le poids. Nous défions quiconque, de se promener tout une journée avec un gros zoom de 1.5kg monté sur votre boitier en plus de votre sac et/ou trépied. Nous ne vous parlons même pas du problème logistique si vous sortez avec un gros télé-zoom, un 50mm et un grand-angle, le tout dans un sac surdimensionné. Rendez-vous garanti chez un kiné à la fin de la journée.
Personnellement, je sors toujours avec un 50mm et un grand-angle, mais je peux maintenant aisément et confortablement rajouter ce Nikon 105 Macro dans mon sac, et je reste donc prêt pour du paysage grand format, de la photographie de rue, du télé, et je peux même me permettre le luxe de faire de la macrophotographie sérieusement.
Les gens qui ne jurent que par du gros télé-zoom, comme l’excellent Nikon 70-200mm VR, sont soit des pros, qui restent assis sur un banc à côté d’un stade, soit des photographes de nature, qui campent longuement à côté de leur tente et de leur thermos à café. Je ne connais PERSONNE, qui supportent de transporter un tel matériel sur de longues distances. Et c’est là tout l’intérêt de ce Nikon 105 Macro. Il est très versatile et flexible : Macro, Portrait, Télé.
S’il ne devait y avoir qu’un seul téléobjectif à acheter, alors ce serait indiscutablement celui-ci. En tant que Macro, il vous permettra de chasser des textures, des insectes et de la flore ou que vous soyez, sans changer d’objectif, dans la rue, comme en pleine nature.
On se pose même la question, pourquoi nous avons attendu si longtemps avant de l’acheter. Et à notre avis, nous ne sommes pas prêts à nous en séparer 😉

exemple photo nikon 105 macro

Enfin, pour ceux qui se posent encore la question sur l’utilité d’un macro ou de ce que représente le rapport de reproduction 1:1, voilà un exemple avec une graduation en centimètres, photographie à 31cm de la cible. Gigantesque, n’est-ce pas ? :

exemple photo nikon 105 macro

Pour en savoir davantage :

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.