Fisheye Canon EF 8-15mm f/4L USM

///Fisheye Canon EF 8-15mm f/4L USM
Fisheye Canon EF 8-15mm f/4L USM2018-02-25T11:41:14+00:00

Fisheye Canon 8-15mm f/4

Famille des ultra grand angle

fisheye canon 8 15

Canon France

ajouter au panier V3

Adepte des photographies circulaires, du grand-angle extrême, vous voilà servi. Sorti en 2011, vous ne trouverez pas plus court en fisheye chez Canon, c’est d’ailleurs le seul fisheye à ma connaissance chez Canon. Pour vous offrir ce Canon EF 8-15mm, il va falloir débourser la bagatelle de près de 1 500 Euros. Autant dire, que vous devrez être sûr de votre choix et de vos besoins. A ce prix-là, vous aurez par contre la totale (Autofocus, Mesure d’expo et le petit liseret rouge signe de la série “L” ;-)) et tous les accessoires. Mais voilà le problème des fisheyes en général. Soit vous restez dans la famille des fabricants comme Nikon ou Canon et le prix sera en conséquence, soit vous chercher un fisheye chez Falcon, Samyang & co.


I. Compatibilité
II. Spécificités
III. Prix
IV. Performances (MAP Flare Vignettage Distorsion Bokeh Piqué Ergonomie)
V. Avis de Photoexposition.fr

I. Compatibilité : 

Canon a estampillé ce Canon 8-15mm en tant que

  • EF“, càd, “Electro-Focus”. En outre, il contient son propre moteur de mise au point. Donc, cet objectif est compatible avec tous les boitiers sortis depuis 1987, eux-mêmes estampillés Canon EOS (y compris les boitiers au capteur APS-C). Précisons tout de même, que si vous le montez sur un APS-C, vous aurez un tout autre champ de vision, équivalent à un 12-24mm à peu près.
  • « USM » signifie que vous aurez droit à un moteur ultra-silencieux
  • « L » enfin, vous donne une indication de la gamme, dans ce cas présent le Haut de Gamme (L comme Luxe ?), les optiques étant réputées ultra-résistantes et la monture à l’épreuve des intempéries.

II. Spécificités :

fisheyes

Canon.fr

  • Éléments : 14
  • Groupes : 11
  • Angle de vision : 180° – 142°
  • Nombre de lamelles du diaphragme : 7
  • Ouverture maximale : f/4
  • Ouverture minimale : f/22
  • Stabilisation : NON
  • Distance minimale de mise au point : m (en mode Macro) / 0,15m
  • Ratio de reproduction : x 0,39
  • Poids : 540g
  • Diamètre x longueur : 78,5mm x 83mm
  • Diamètre pour filtre : n/a. Impossible, car optique bombée, à moins de coller un filtre en film !
  • Échelle de profondeur de champ : NON
  • Fenêtre d’échelle des distances : OUI
  • Repère de mise au point en infrarouge : OUI

III. Prix :

Comme je l’ai déjà dit plus haut, c’est le point qui fâche. Actuellement le canon fisheye  est à 1 370 Euros chez amazon.fr, ou alors vous pouvez utiliser les comparateurs de prix, affichant à ce jour (Ça change tellement) 1 269 Euro. Sa côte est de 1 000 Euros à l’Argus en état impeccable. Si ces tarifs vous rebutent, vous avez toujours la possibilité de voir chez Samyang / Falcon qui proposent leur fisheye 8mm à moins de 300 Euros. De très bonne construction, mais sans Auto Focus et sans mesure automatique d’exposition.

IV. Performances :

Mise au point (MAP) :

Pour ceux qui connaissent déjà mes revues des objectifs Canon, vous saurez que Canon est imbattable dans ce domaine, càd rapide, silencieux et précis. Maintenant, il faut avouer que les profondeurs de champ sont énormes sur les grand-angles, et encore davantage sur un fisheye. Si vous allez sur DOFMaster pour calculer l’hyperfocale, vous verrez que l’hyperfocale est à seulement 0,54m à 8mm et f/4. Donc, en réglant la bague des distances à 0,5m, tout sera parfaitement net de 0,25m à l’infini. Si en plus, vous fermez à f/22, autant dire que vous n’avez même plus à allumer l’autofocus, vu que TOUT sera TOUJOURS net.

Flare (Reflet):

C’est assez habituel pour ce type de focale, mais j’avoue que je n’ai pas réussi à en créer un sur celui-ci. Nous pouvons dire qu’il n’y en a pas.

Vignettage :

J’ai monté ce Canon 8-15mm sur un boitier FX (Canon 5D Mark II) et je n’ai rien vu de marquant, alors que le Canon 5D Mark II que j’ai utilisé n’a pas de correction de vignettage pour cet objectif. Par contre, si vous oubliez d’ôter le pare-soleil alors que vous shootez en 8mm, là, vous aurez de gros bords noirs, car cet objectif vous rend un angle de 180° à 8mm !!!!!

Distorsion :

Vous n’aimez pas la distorsion ? Passez votre chemin ! C’est tout le but d’un fisheye. D’ailleurs à 8mm, vous avez de la distorsion ET un énorme cadre noir. Voici d’ailleurs ce que ça donne :

fisheyes

Canon 8-15mm @ 8mm & f/22

Je précise que pour ce cliché, j’ai fait en sorte d’avoir le bâtiment de gauche, totalement à 90° de l’appareil, idem pour celui de gauche. Il s’agit donc bien d’une prise de vue à 180°. A une telle focale, impossible de tout caser sur l’ensemble de l’image, sans avoir une distorsion d’enfer.

Voici la même chose en 15mm :

fisheyes

Canon 8-15mm @ 15mm & f/22

Évidemment, tout est net, d’autant que j’ai photographié à f/22.

Bokeh :

Je vais complètement zapper cette catégorie pour le fisheye, car comme la distorsion, ça n’a pas  de sens.

Piqué :

Vu la profondeur de champ énorme, TOUT est toujours net à partir de 25cm, et le piqué est très bon !!

Ergonomie :

Ahhh la série “L” de chez Canon, c’est comme le confort cosy d’un salon d’un club privé anglais. Toujours impeccable. Est-ce qu’une Rolls Royce est la meilleure voiture au monde ? Non, mais au prix où vous la payez, le confort y est. Eh bien c’est pareil avec la série “L“. Ce fisheye canon 8-15mm ne fait pas de bruit, les bagues de focale et de mise au point sont impeccables, fermes et fluides, même les accessoires ne sont pas négligés, comme le pare-soleil et la cache-objectif en plastique très solide avec un système de fixation clips. De plus, vous pouvez à tout moment (si l’envie devait vraiment vous prendre), “overrider” l’AutoFocus en faisant la mise au point vous-même, à l’arrache.
Évidemment, la finition est de tout premier rang, avec un objectif solide, taillé sur une monture acier, et un bouton AF/MF moulé dans la masse.

V. L’avis Photoexposition.fr :

Je ne suis pas un grand fan du fisheye, et encore un moins bon photographe à de telles focales, mais globalement, il faut saluer la performance de Canon sur ce fisheye Canon 8-15mm, car ce n’est pas tous les jours que Canon se lance dans un tel objectif, c’est même, si je ne m’abuse, la première fois, alors que Nikon est bien rompu à cet exercice depuis 1972 avec le mythique Nikon Ai 6mm f/2,8 à 220° de champ de vision. Oui, vous avez bien lu, le fisheye Nikon peut “voir” derrière vous 🙂
Côté filtre : Impossible. J’ai toutefois noté, qu’il y avait un pas de vis 77m creusé à l’intérieur du pare-soleil. Mais même si vous y glissiez un filtre 77mm, vu qu’il ne couvrira pas tout le champ de ce fisheye, à quoi bon cela peut-il être utile. Seule explication : Ce pare-soleil EW-77 doit être le même sur un autre téléobjectif Canon.

ajouter au panier V3

Plus d’infos :

One Comment

  1. […] test complet, c’est ici : Canon 8-15mm Be Sociable, Share! […]

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.