Canon 5D Mark II

Canon 5D Mark II2018-02-25T11:53:08+00:00

Canon 5D Mark II

Reflex de catégorie Semi-PRO, Année : Sept 2008

canon 5d mark ii

Canon.fr

Une fois que l’on atteint les boitiers 24 x 36, on se rend compte que le choix se restreint énormément, chez Canon comme Nikon, avec grosso modo 2 modèles récents. Donc, à moins d’avoir des ressources très conséquentes pour le nouveau Canon 1Dx, le choix d’un Canon 5D Mark II, Canon 5D Mark III ou plus récemment l’entrée-de-gamme Canon 6D sera votre choix le plus raisonnable, sachant que le Canon 5D Mark II est encore disponible un peu partout. J’ai eu la chance d’avoir cette bête entre les mains, et je confirme que c’est un excellent boitier, et à ce jour, je dirais même que c’est le meilleur rapport qualité/prix. (Comptez moins de 1 800 Euros pour le boitier nu actuellement, avec une côte à l’occasion autour de 1 025 Euros en état “Mint”) Voyons donc pourquoi…


I. Caractéristiques
CapteurSauvegardeObturateurCadence de tirSensibilité ISOAutoFocusViseurÉcranCompatibilité ObjectifsAlimentationPoids
II. Prix
III. Avis de Photoexposition.fr

I. Caractéristiques :

Capteur :

Full Frame / CMOS :
Comme vous le savez probablement tous, le plein format, calqué sur les mythiques boitiers Reflex argentique qui se chargent avec une pellicule de film argentique de 35mm de largeur, permet des photos négatives au format maintenant universel de 24mm x 36mm. Une fois passé au monde numérique, les capteurs haut-de-gamme des Reflex EOS numériques ont adopté le même format (Je vous fais grâce des formats exotiques Moyen-Format etc). Sans trop entrer dans les détails, cette norme est géniale lorsque l’on commence à avoir à faire avec les objectifs en général, les anciens comme les plus récents.
Côté résolution, notre Canon 5D Mark II affiche fièrement 21 Mios de pixels (5 616 x 3 744) de quoi contenter beaucoup de monde, et de quoi surpasser son concurrent éternel,le Nikon D700, si bien sûr, vous avez vraiment besoin de la puissance de 21 Mios de pixels.

Sauvegarde :

On reste dans le classique, avec un compartiment au format Compact Flash (CF) Type I ou II, compatible UDMA, comme pour tous les boitiers EOS numériques haut-de-gamme.

Obturateur :

30s – 1/8000s. C’est la norme pour les appareils EOS numériques haut de gamme, et largement suffisant. Encore une fois, vous n’aurez jamais besoin de davantage. Quant à la synchro flash, X-Sync elle est à 1/200s. C’est assez étrange de la part de Canon qui n’a pas adopté le standard PRO de 1/250s. Probablement pour laisser des arguments marketing au grand frère.

Cadence de tir :

3,9 images/sec. Par rapport à ce que fait la concurrence, et surtout les appareils actuels, c’est un peu faible. Si vous voulez mitrailler pour des actions sportives, il faudra donc opter pour un modèle supérieur.

Sensibilité ISO :

100 – 6 400. Attention Alerte Marketing

Je me méfie des annonces sur les performances en ISO des APN. C’est un peu comme le contraste dynamique chez les téléviseurs ou les vidéoprojecteurs. Mise à part ce piège, la gestion ISO fait partie des “atouts” Canon, càd, que leurs boitiers EOS numériques sont très performants dans ce domaine, et surpassent en général leurs concurrents. Je vous invite à vous en rendre compte par vous même sur un ancien post concernant les ISO que j’avais fait.

Autofocus :

9– Attention Alerte Marketing.
J’ai l’impression d’entendre des pubs pour les rasoirs Gillette ou Wilkinson de 1, 2, 3, 4, 5 lames etc. Leica n’a que 1 point AutoFocus  et il est réputé pour être excellent. Donc, qu’il y ait X points, avec Y collimateurs, tout ça c’est encore du charabia. La vraie question est :
Est-ce que la MAP est bonne ?
Dans le cas du Canon 5D Mark II, c’est comme pour toute la famille Canon EOS numérique, c’est un des atouts pourquoi un photographe PRO choisit Canon en priorité pour les photos de sport : Sa vitesse de MAP ! Le hic, c’est qu’il n’est pas automatiquement toujours précis, et la précision c’est plutôt l’apanage de Nikon.

Viseur :

98% de couverture Horizontale et Verticale avec  un grossissement de x 0,71.
Si c’est du charabia pour vous, ce n’est pas grave. Je vais d’ailleurs bientôt couvrir le sujet sur un post séparé. Même s’il n’est pas de 100% comme sur les EOS numériques haut-de-gamme, comme le Canon 1Dx par exemple, j’ai fait un test grandeur nature. Le résultat est concluant. Personnellement, je n’ai pas vu de portions d’images croquées sur les bords, entre ce que j’ai vu dans le viseur, et ce que j’ai vu sur mon écran d’ordinateur.

Écran :

Le Canon 5D Mark II possède le maintenant très classique écran LCD 3″ à 920 000 pixels.

Compatibilité Objectifs :

C’est très simple. Avec le Canon 5D Mark II Vous pouvez utiliser tous les objectifs Canon “EF” du monde du Plein Format, sortis depuis 1987, sans vous soucier de la présence ou non d’un Autofocus, étant donné que TOUS les objectifs du système EOS  sont pourvus d’un moteur de MAP. Par contre, si vous venez du monde APS-C et que vous avez encore des objectifs “EF-S“, ça ne passera plus, du moins, pas sans bricolage, mais à quoi bon ?

Alimentation :

Vous serez verni avec la batterie LP-E6 qui est donnée pour 1 500 déclenchements par charge. Cette batterie a déjà fait du chemin, car on la retrouve sur le Canon 7D, Canon 60D, Canon 60Da, et même les tous récents Canon 5D Mark III et Canon 6D. C’est dire ! C’est parmi les meilleurs scores tout court. Bravo, voilà une excellente gestion de l’énergie. Ça ne vous parle toujours pas ? C’est simple, je shoote environ 700 photos/semaine en vacances, cela permet donc de tenir 2 semaines sans recharger, très pratique si vous êtes à l’autre bout du monde, sans adaptateur 😉 !

Poids :

Notre Canon 5D Mark II nu affiche 810g sur la balance. Rajoutez 80g à la balance et encore le poids d’un objectif, autant dire que vous dépasserez le 1kg. Un poids à ne pas prendre à la légère. Fini les balades toute une journée avec l’appareil à la main ou pire, autour de votre cou. Un sac est donc indispensable dans ce genre de situation.

II. Prix :

Ramené au rapport qualité/prix, le Canon 5D Mark II est imbattable. A moins de 1 800 Euros sur amazon.fr NEUF, c’est pour moi le meilleur deal pour un plein-format. Vous le trouverez même encore en-dessous de ce prix sur des sites de comparateurs, mais je me méfierais des annonces trop alléchantes.

III. L’avis Photoexposition.fr :

Avant de vous livrer mon avis, je tiens à préciser que je suis un habitué Nikon, ce qui n’entachera évidemment pas mon objectivité. Lors de mes essais, j’ai utilisé le Canon 5D Mark II en concert avec 4 bons objectifs (Canon 24-105, Canon 8-15, Canon 100-400 et Canon 50 1.8, tous d’excellents objectifs de la famille EOS numériques) et donc,  mon avis reposera essentiellement sur son utilité au quotidien (Je ne me suis par exemple par lancé dans la video ou dans des sessions Studio), et donc, j’ai prêté particulièrement attention à l’ergonomie.

Il ne faut pas se voiler la face. Une fois dans la cour des grands en FX EOS numériques, l’essentiel des spécificités ne changent pas vraiment énormément. Tous ont une vitesse d’obturation de 30s à 1/8000s, tous gèrent la sensibilité sans problème de 200 à 6400 ISO, tous dépassent les 12 Mios de pixels de définition d’image, ce qui pour moi est l’essentiel. Le reste, n’est que course à celui qui a la plus grande, et à celui qui fait le meilleur Marketing, qui consiste à vous vendre ce dont vous n’avez pas besoin, tout en vous faisant croire qu’au contraire vous en avez bien besoin. Vous voulez en savoir en peu plus ? Passons alors au paragraphe suivant :

Les points que j’ai appréciés :

  • canon 5d mark iiÉtant un grand utilisateur du mode priorité à l’ouverture , A (chez Nikon) ou encore du mode  Av (chez Canon), suivant les situations, j’effectue toujours les mêmes 2-3 réglages.  Le fait de pouvoir les mémoriser avec des réglages utilisateurs (C1, C2 & C3), c’est génial. Vous vous embêtez une fois, à chercher les réglages les plus cachés dans les menus et sous-menus, vous les programmez dans une de ces “Recall Button” et le tour est joué. Du coup, je peux paramétrer un pré-réglages N&B, Paysage et Photo Saturée, et je n’ai qu’à tourner la molette. Comment est-ce que Nikon a bien pu zapper ça sur son Nikon D800 ? Même le Nikon D7000 au format DX le fait !
  • Je l’ai déjà dit, mais la rapidité de l’AF est vraiment bluffante. Pour ceux qui sont amenés à faire de la photo rapidement, et devoir dégainer et enclencher rapidement pour ne pas rater une scène, il n’y a pas mieux. Cela explique probablement, pourquoi les photographes de sport sont presque tous équipés de Canon.
  • Le Canon 5D Mark II est également léger. Pensez-y ! 890g nu au lieu des 1 378g du Canon 1Ds Mark III, ou pire, des 1 680g du tout récent Canon 1Dx. C’est imbattable !
  • Coté batterie, la LP-E6 bat n’importe quelle autre !
  • L’écran LCD de 3″ à 920 000 pixels est clair et très fonctionnel. L’essentiel est accessible directement via l’écran de base INFO.
  • L’option “Correction de l’Éclairage Périphérique” est vraiment d’enfer. Cela a permis de complètement éliminer le vignettage de l’objectif Canon 24-105mm. Chapeau.

Les points que j’ai moins appréciés :

  • canon 5d mark iiJe ne sais pas si c’est une déformation due à mon utilisation intensive de boitiers Nikon, mais je trouve l’ergonomie liée à l’organisation des commandes bien meilleurs sur Nikon. Tout d’abord le bouton, ou plutôt le sélecteur marche/arrêt. Il est placé en bas à droite de l’écran LCD, impossible à actionner avec sa main droite. De plus, il possède 3 crans (OFF, ON et ON+). Et si vous vous planter entre les 2 “ON”, vous pouvez vous retrouvez à ne pas pouvoir changer le diaphragme en mode M d’un coup de molette. Pourquoi avoir créé d’ailleurs 2 positions “ON” ? Pour que vous achetiez le Canon 5D Mark III ????
  • canon 5d mark iiLe bouton de prévisualisation de profondeur de champ, se trouve du mauvais côté des objectifs, à gauche. Il faut donc utiliser les 2 mains pour une manip qui serait beaucoup plus naturelle, si le bouton était à droite ! Pareil que pour le point précédent, il passe enfin de l’autre côté sur son successeur Canon 5D Mark III. Ça prouve bien que ce sont des ingénieurs qui nous pondent ces bijoux, pas des photographes.
  • Impossible d’agrandir une photo que l’on vient de prendre sur l’écran sans appuyer d’abord sur le menu “Play”. C’est un peu tracassant.
  • L’option “Auto Lighting Optimizer” (Correction Auto de luminosité) doit également s’accompagner de l’option “Highlight Tone Priority“(Priorité Hautes Lumières) pour récupérer, ET les zones d’ombres ET les zones claires, en somme, un peu un mode HDR, pour un résultat moyennement convaincant, alors que la version “Active D-Lighting” chez Nikon est bien plus performante.

Comme vous le voyez, les inconvénients ne sont que de l’ordre du confort.

Pour ce qui est de la qualité du capteur, je ne vous raconterais pas de crack, et je me repose donc sur l’étude de du mondialement reconnu, DxO Mark, et comme vous pourrez le reconnaitre, les différences sont dans un mouchoir de poche :

canon 5d mark ii

Test capteurs DxO Mark – Photoexposition.fr

Conclusion :

Pour faire simple, à moins de 1 800 Euros, le Canon 5D Mark II est tout simplement, à l’heure actuelle, le meilleur rapport qualité/prix. C’est sûr que son successeur le Canon 5D Mark III est plus évolué (encore heureux à  3 000 Euros) et que le Nikon D800 pousse plus avec ses 36,2 Mios de pixels inutiles pour l’utilisateur lambda (pour la bagatelle de près de 2 400 Euros). Sachant que le Canon 5D Mark II est aussi devenu une référence pour la vidéo, si vous êtes déjà armé d’objectifs Canon EF, alors n’hésitez plus si vous voulez franchir le Rubicon pour rejoindre le monde du FX.

Plus d’infos :

5 Comments

  1. admin mars 14, 2013 at 17:20

    Comme quoi, je ne suis pas le seul à penser du bon du Canon 5D Mark II :
    http://www.photographytalk.com/photography-articles/3083-top-10-best-cameras-of-all-time

  2. Pascal mars 14, 2013 at 14:20

    Bonjour

    J’ai lu avec beaucoup d’intérêt votre retour sur le Canon EOS 5D MarkII. Cependant je désire changer d’appareil photo, je fais beaucoup de photo nature (paysage, animalier). Pour l’instant j’ai un Canon Eos 550D et suis équipé d’un 18-55mm, d’un 55-250mm chez Canon et d’un Sigma 150-500 mm pas très lumineux certes, mais vu mes finances lors de l’achat, c’est le seul que je pouvais m’offrir. ( et puis il n’est pas si mal que cela)
    Au niveau appareil photo mon choix se portait sur le 6D ou sur le Mark III (dans ce cas il me faudrait attendre un peu plus). Mais en lisant votre article je me dit que que le MarkII pourrait certainement me suffire et, surtout ne m’obligerait pas à attendre des lustres pour m’offrir d’autres objectifs de la gamme Canon comme le 300 f/4 ou 120/400. Pensez vous que moi cet appareil serait un bon compromis sachant que pertinemment que je perdrai le capteur Aps-c avec un FF. Et puis en attendant de m’acheter d’autres objectifs mon 150-500 fonctionnera t’il toujours sur le MarkII.
    Merci

    • admin mars 14, 2013 at 15:15

      Si j’étais à votre place, par rapport à mes besoins, j’achèterais plutôt le Canon 5D Mark II que le Canon 6D, tout simplement, par ce que ce boitier à déjà fait ses preuves. Malheureusement, je n’ai jamais pu essayer le Canon 6D, mais ne crachons pas dans la soupe : Le 5D MarkII reste un très bon appareil, même comparé aux plus récents. Par ailleurs, ce n’est pas le boitier qui fera de belles photos, mais le photographe.
      Oui le Sigma 150-500 ira sur le 5D Mark II, car il est de la catégorie DG, donc FX.

      Photographiquement Votre

      Jerome

  3. Guillaume octobre 29, 2012 at 10:07

    Bonjour
    Félicitation pour votre article. J’ai du mal à savoir s’il vaut encore mieux investir 1700 € dans un 5D mk2 qui a 4 ans mais dont l’ergonomie et la qualité d’image n’est plus à prouver ou s’il faut ajouter 300 € de plus pour le 6D au profit d’un digic 5 et de quelques fonctionnalités. Au détriment de l’ergonomie “pro”

    • Jérôme Milac octobre 29, 2012 at 11:20

      Vous savez, à force d’utiliser des boitiers, une fois dans la catégorie PRO, la seule chose qui les différencient réellement, c’est la qualité du capteur. (Les différences ne sont que mineures. Un bouton par ci, une fonction par là). D’un autre côté, pour pleinement profiter d’un bon capteur, il faut aussi avoir les objectifs qui suivent. A mon avis, le Canon 5D Mark II reste LARGEMENT suffisant pour une utilisation normale. (D’ailleurs il y a 4 ans, même les PROS étaient plus que satisfaits de ce boitier)

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.