Nikon AF 24mm f/2.8 D

Nikon AF 24mm f/2.8 D2018-02-25T11:46:49+00:00

Nikon AF 24mm f/2.8 D Nikkor, Année : Avril 1994

Test Nikon d’un Grand-Angle de la classe AF-D

test nikon

Nikon.fr

ajouter au panier V3

L’historique du grand-angle Nikon 24mm f/2.8 remonte à janvier 1977, avec une première version Ai. (Si le votre porte le numéro 104096 c’est que vous avez le prototype ! 🙂 ). En 1981 il passe en Ai-S, en 1986 en AF et enfin, en 1994 en AF-D (Serial 401331 à 497819, ou 601733 à 622893 pour le batch des années 2006). Depuis le début, c’est une construction 100% japonaise. Pour beaucoup de photographes, c’est la focale avec les meilleurs compromis en grand-angle. Dans ce test Nikon, c’est le Nikon 24mm f/2.8 qui passe à la moulinette, réputé pour avoir un meilleur piqué que le zoom Nikon AF-S 14-24mm f/2.8, et être plus costaud que le Nikon 28mm f/2.8. Voyons ce que nous dit notre test Nikon.


I. Compatibilité
II. Spécificités
III. Prix
IV. Performances (MAP Flare Vignettage Distorsion Bokeh Piqué Ergonomie)
V. Avis de Photoexposition

I. Compatibilité :

Évidemment, le Nikon 24mm 2.8 fonctionne sans problème avec tous les boitiers Nikon argentique depuis 1977, et même avec les boitiers datant de 1959, date à laquelle la monture Nikon F a fait son apparition (A condition d’y apposer un ergot de couplage sur la bague d’ouverture du diaphragme).

Pour ce qui est des appareils numériques, totale compatibilité avec les boitiers munis d’un moteur auto-focus (AF). Avec les autres (Nikon D3100, D40, D40X, D60, D3000, D3200, D5000 et D5100), il faut juste se souvenir de faire la mise au point manuellement, ce qui est en rien un problème.

II. Spécificités :

test nikon

Nikon.fr

  • Éléments : 9
  • Groupes : 9
  • Angle de vision : 84°
  • Nombre de lamelles du diaphragme : 7
  • Ouverture maximale : f/2.8
  • Ouverture minimale : f/22
  • Stabilisation : NON
  • Distance minimale de mise au point : 0,3m
  • Ratio de reproduction : x 0,11
  • Poids : 270g
  • Diamètre x longueur : 64,5mm x 49mm
  • Diamètre pour filtre : 52mm
  • Échelle de profondeur de champ : OUI
  • Fenêtre d’échelle des distances : OUI
  • Repère de mise au point en infrarouge : OUI

III. Prix :

Le prix du Nikon 24mm 2.8 en neuf est actuellement de 425,25 Euros chez amazon.fr et 370 Euros en occasion avec boite et facture. Ça laisse rêveur face aux 1 650 Euros pour le zoom Nikon 14-24mm f/2.8.

IV. Performances :

Mise au point (MAP) :

Pour une MAP automatique (AF), il faut que vous possédiez un boitier muni d’un moteur AF, car le Nikon AF 24mm f/2.8 n’en possède pas. Ainsi, si vous êtes sur un Nikon D3100, D40, D40X, D60, D3000, D3200, D5000 ou D5100, il faudra faire la MAP vous même, auquel cas, c’est VOUS l’Autofocus. Pour ce test, je l’ai utilisé sur un Nikon D7000, et la MAP est très précise, et assez rapide. Faites juste attention à ne pas entraver la course du barillet de MAP qui entre et sort suivant la MAP.

Flare (Reflet):

C’est mon défaut optique préféré, et c’est limite si je paierais pas pour en avoir. Sur le Nikon 24mm 1.8 , je ne suis pas déçu. Si le Flare vous dérange, alors il faudra soit passer votre chemin, soit écarter le soleil des coins de votre composition, soit sortir 1 650 Euros pour le Nikon 14-24mm f/2.8, qui en a tout de même.

test nikon

nikon 24mm f/2.8 @ f/8

Vignettage :

Je sais. J’ai effectué le test sur un boitier APS-C, et donc, il n’y a pas de vignettage (heureusement, car sinon, ce serait vraiment inquiétant). Je me suis donc procuré une image “Test” sur un boitier FX. Le vignettage est présent à f/2.8 :

test nikon

Nikon 24mm f/2.8 @ f/2.8

Mais disparait presque totalement en montant d’ 1IL à f/4:

test nikon

Nikon 24mm f/2.8 @ f/4

Distorsion :

Une légère distorsion en barillet. Franchement, je vois mal comment faire mieux en grand-angle :

test nikon

Nikon 24mm f/2.8 / Distorsion Barillet

Mais regardez le résultat en réel :

Ramses

Nikon 24mm @ f/4.5 1/40s & 400ISO

 

test nikon

Photoexposition.fr

En “Portrait” :

test nikon

Photoexposition.fr

Bokeh :

Très beau, comme d’habitude avec les Prime Lenses :

test nikon

Nikon 24mm f/2.8 @ f/2.8

Piqué :

Très saillant. Même avec une loupe à 100%, tout est net de part et d’autre jusqu’au bord. (Evidemment, sur une cliché à plat, vertical et f/8 ou f/11)

test nikon

Nikon 24mm f/2.8 @ f/8

Ergonomie :

C’est maintenant déjà le 3ème objectif Nikon AF-D que je teste, et ils sont presque tous identiques au niveau de l’ergonomie. Ce Nikon 24mm f/2.8 est petit, léger, donc ultra-pratique en balade. Je peux vous dire que les PROs qui sont vraiment longtemps sur le terrain, ne se surchargent pas avec un Nikon 14-24mm, et préfère ce type d’objectif. Il faut juste savoir, qu’il faut dégager les doigts autour du filetage à l’avant pour laisser l’objectif faire sa MAP, et que pour passer en mode manuel, il faut basculer le bouton correspondant sur le boitier, car pas question d’overrider l’AF de l’objectif.

V. L’avis Photoexposition.fr :

Bon, c’est simple. Je suis carrément conquis. J’avais déjà eu à faire à un Nikon 10-24mm DX, que j’ai revendu car je l’utilisais très peu, et surtout je ne me sentais pas à l’aise avec cette focale. Ce Nikon 24mm f/2.8 est une vraie révélation. On a pas l’impression d’avoir un grand-angle, et on se sent à l’aise comme avec un 50mm.

De plus, la qualité image est au rendez-vous. Les flous en arrière-plan sont très softs, la géométrie est soft. C’est simple, il n’y a rien à retoucher ou à redresser en post-production, et ça : J ‘ADORE !

C’est donc un objectif comme on les aime. On le visse, on l’oublie, et on peut se concentrer sur la photo, et pas sur toutes les conneries de réglage et de retouche.

En un mot : Je le garde. C’est un objectif que j’ai trouvé sur eBay à 250 Euros, et il vaut chaque cent !

ajouter au panier V3

4 Comments

  1. François Nisse avril 28, 2016 at 22:28

    Bonjour Jérôme,

    Je viens de lire ton très bon article sur l’objectif 24mm f//2.8D de Nikor et j’aurais une question… Je viens de l’acquérir (il me manquait une focale grand angle pour mes photos de groupe avec un 50mm en focale fixe qui me permet de créer, d’inventer en fonction des situations, mais parfois pas de reculer et de traverser les murs lorsque la situation exige un recul obligatoire), mais un problème persiste.

    Je l’ai montée sur le boîtier D750 qui est bien sur AF et en allumant celui-ci, j’ai l’erreur F E E (avec des E tournés vers la gauche, contrairement à ceux tapés ici, qui m’empêche toute utilisation de l’objectif.

    De quoi peut-il s’agir selon vous ?

    Salutations sincères,
    François Nisse

    • Bonjour,

      Pas de panique, c’est normal.
      Avant de le monter sur le Nikon, il faut d’abord régler la bague du diaphragme sur sa plus petite ouverture, et la bloquer.
      Après ça, en le montant sur le Nikon, l’erreur devrait disparaitre.
      Nikon 24mm AFD

  2. Nikon 24mm 2.8- Photoexposition.fr vous dit tout août 15, 2012 at 08:00

    […] test complet, c’est ici : Nikon 24mm 2.8 Be Sociable, Share! […]

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.