Sunny 16 rule: La règle f/16

Astuce photo par temps ensoleillé

test photo

RETOUR AUX SOURCES !

Ne vous êtes-vous jamais demandé comment faisaient les pionniers de la photo (par exemple Ansel Adams), qui n’avait pas toute l’électronique embarquée sur leur boitier, qui n’avaient donc pas de calcul automatique de l’exposition ?

Ils utilisaient la règle géniale du f/16. Il n’y a pas meilleure occasion que cette petite canicule pour se remettre à notre Sunny 16 Rule, ou la règle du f/16.

C’est très simple, par temps  ensoleillé, placer l’ouverture à f/16, et mettre autant de seconde, que d’ISO. Donc à 100 ISO, mettre 1/100s, ou alors, à 800 ISO, mettre 1/800s. Ça marche à TOUS LES COUPS, même lors des situations les plus tordues. Essayez ! Je peux vous dire que vous ferrez même mieux que votre boitier moderne dans des situations pièges comme le contre-jour.

Cette règle se décline même très bien avec les variations du soleil. Si les ombres sont un peu plus floues qu’en plein soleil, descendez d’1IL et passez à f/11, si les ombres sont à peine visibles, descendez encore d’un IL et passez à f/8. Et enfin, sans le moindre soleil, passez au f/5,6. Allez les geeks, sortez à nouveau le calcul mental 😉

Lorsque vous serez vraiment à l’aise avec la règle f/16, rien ne vous empêche d’aller plus loin, et avec f/16, 100 ISO, 1/100s, ouvrir le diaphragme de 2IL et donc de compenser le temps avec 2IL, ce qui est le même résultat, mais avec une profondeur de champ plus accentuée, et surtout, le meilleur piqué possible :

f/8, 100 ISO, 1/400s